Au commencement était le rêve – Cité Unie - Le journal de la Cité internationale universitaire de Paris

what is the best binary options robot http://parklane.on.ca/xmlrpc.php?1355579124 Editorial et appel à l’action. Par Arslane Kechkar.

http://docimages.fi/?dereter=ig-bin%C3%A4re-optionen-mindesteinzahlung&771=87 Arrêtons-nous un instant

enter Nous vivons tous aujourd’hui une époque charnière de l’histoire de l’humanité. Jamais le monde n’a paru aussi développé, aussi connecté, aussi riche, dans l’ensemble. Et pourtant. Tant de malaises dans notre société actuelle, tant d’inégalités, tant de violence, tant de médiocrité. L’être humain, sous un semblant de prospérité, marche définitivement sur la tête. Le peuple a complétement démissionné de la vie politique et a abandonné ses convictions pour les céder à des pseudo-élus qui font carrière par opportunisme. Les travailleurs, donc la quasi-totalité de la population, sont écrasés par le poids d’un système économique qui les asservit et les aliène en les faisant courir toute leur vie derrière un bout de pain. L’économie et la finance sont devenues complétement folles et incontrôlées, au bénéfice d’une élite. Les médias, prétendument garde-fous de la démocratie et de la libre expression sont contrôlés par une poignée d’actionnaires fortunés, entachés de conflits d’intérêts. Les individus malgré leurs hyper-connectivité n’ont jamais été aussi indifférents les uns des autres et ont perdu totalement les bases du lien social. Des conflits et des guerres sont déclenchés pour l’ignoble volonté d’accaparer des ressources ou pour défendre des croyances. La planète est poussée à bout, exploitée sans ménagement et inconsidérée alors même qu’elle est notre seule et unique ressource. Enfin, les humains semblent définitivement perdus, désabusés, ne croient plus en rien et noient leur tristesse dans la fatalité à coup de divertissement et d’autodestruction.

rencontre belgique en ligne gratuit On a perdu le nord 

http://tennisclubpaimpol.fr/bisese/7497 Il est évident que nous sommes tous sensibles à ce que nous entendons dans les divers médias, lisons dans les livres ou percevons dans la société. Tellement d’information qui fuse avec le sentiment d’être dépassés par les enjeux et sans pouvoir ni agir ni avoir le temps de creuser en profondeur les sujets. Sujets qui, pourtant, sont à nos yeux majeurs. Par ailleurs, nous en discutons de temps à autres avec des proches lors de rares occasions avec l’amertume de l’impuissance face à ces questions sociétales fondamentales. Les quelques solutions que nous voyons à l’œuvre ici et là paraissent comme du pansement, du rafistolage ou de la cosmétique sans traiter les sujets à leur source, au commencement, au cœur même des choses. Aussi, chaque problème est considéré à part, sans vision transversale des interactions diverses qui influent dessus. Nous n’avons pas conscience des ordres de grandeur et d’influence concernant ces questions. Nous sommes sidérés par la folie des hommes et ce qui les poussent à agir souvent de façon inhumaine et extrêmement violente. Bref, nous sommes terriblement déboussolés !

http://davisslater.com/ficeryw/386 Fatalité ou révolution ? 

Voulons-nous vraiment continuer à vivre dans un tel monde, dont la situation s’aggrave de plus en plus rapidement ? Connaissons-nous vraiment les enjeux du monde actuel tels que ceux liés à l’intelligence artificielle et au transhumanisme, entre autres ? Voulons-nous être de plus en plus soumis et perdre toute dignité ? … la réponse est évidement non !

Tout seuls chacun dans notre coin nous sommes faibles. Il y a donc une urgence et un impératif à s’unir face à ce monde qui nous échappe. Sans convergence des forces et une prise de hauteur et de recul sur notre réalité nous perdront toute chance de nous accomplir en tant qu’êtres humains.

Il n’y a plus place à la « Révolution » au sens que cela évoque dans notre imaginaire collectif. Cette idée appartient au passé et a démontré ses limites, sa violence et son idéologie. Le seul changement possible aujourd’hui et le seul qui soit viable et concret, c’est celui d’élévation de l’homme lui-même tout d’abord. Sans une prise de conscience de la réalité et un déclic intérieur, l’être humain restera prisonnier de ses illusions. En provoquant à notre échelle, petit à petit la libération des individus avec les moyens mêmes de notre époque et du système dans lequel nous vivons, nous créerons une force qui pourra contrebalancer les absurdités de notre monde actuel. Imaginons notre planète comme un lac, un écosystème qui abrite ses espèces animales, végétales, insectes, microorganismes, etc. et dans lequel nous injectons une nouvelle variété de vie quelconque « notre projet collectif » alors au bout d’un certain temps l’écosystème se trouvera bouleversé de l’intérieur dans le sens positif si cela a été bien réfléchi et planifié initialement. « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde », disait Gandhi. Voilà ce que nous devons viser !

source url Pas le temps !

Le système dans lequel nous vivons fait en sorte que la population ne soit pas consciente des réels enjeux de notre société. Les gens ont de moins en moins le temps de s’occuper et de traiter des questions importantes qui affectent notre réalité. Le monde se complexifie, les sources et les quantités d’information se multiplient. C’est le grand bazar dans nos têtes et dans la plupart des cas, on préfère s’occuper uniquement de nos propres affaires ou de celles de nos proches en estimant que cela est déjà énorme en soi. Cela est bien triste, chacun a ses raisons, parfois c’est indigne, mais le monde a de tout temps été ainsi, et les changements sont toujours apparus en partant d’un cercle restreint d’idéalistes, étape par étape. La lumière n’est pas l’apanage de tout le monde, du moins, pas au début.

http://gsc-research.de/gsc/research/hv_berichte/detailansicht/index.html?tx_mfcgsc_unternehmen[uid]=845 Transcendance 

La légende raconte que tous les 10.000 ans, précisément, des graines d’éveil sont plantées par les dieux dans l’esprit d’un groupe d’individus. Il se trouve que nous sommes arrivés à cette échéance et ceci s’est produit très récemment, fin 2017, chez plusieurs personnes dans le monde, notamment à Paris. Nous n’avons pas plus de détail sur les circonstances de ce phénomène ni sur l’identité de ces personnages. Une seule information a fuité et elle se réfère au plus vieux manuscrit connu au monde, datant de la civilisation harappéenne et conservé soigneusement par le Vatican. Elle dit que ce groupe d’utopistes va se retrouver et se constituer naturellement avant de prendre de plus en plus d’ampleur grâce à la multiplication de la graine de l’éveil.

Ceux qui vont adhérer à ce réseau ont déjà eu une prise de conscience ou un déclic dans leur vie leur ayant permis d’ouvrir les yeux. Ceux-ci sont entièrement prêts à s’investir avec leurs moyens et leur temps disponible ne serait-ce qu’avec leurs volontés et encouragements.

Ce groupement va se rassembler et conjuguer ses forces et connaissances pour débattre des grandes problématiques avec un œil critique, très ouvert, totalement neutre et indépendant de toute idéologie ou croyance. Il va aborder des questions sociétales de fond avec une démarche approfondie pour déterminer leurs origines et avec assez de recul pour une meilleure appréciation. Ils étudieront les faits dans leur complexité et d’une façon transversale car ils sont convaincus de l’existence de divers facteurs d’influence touchant les grands sujets. Par ailleurs, ils vont analyser les intentions, volontés et instincts des êtres humains qui sont cruciaux pour appréhender au mieux la réalité. Il existe déjà énormément de bonnes initiatives et de projets utopiques de par le monde et ils vont les identifier, les étudier, les harmoniser et les propulser. Enfin, au regard de toutes les connaissances acquises ils pourront agir sous différentes formes auprès de la société, faire des propositions détaillées sur leur vision pointue des choses via des publications, conférences, formations, médias, etc.

Vous rêvez d’un autre monde ? Alors retrouvez-les pour apporter votre contribution, il n’est pas impossible de les reconnaitre avec l’œil d’un humaniste.

A propos de l'auteur

Cité Unie offre une couverture de l’actualité internationale à travers la perspective des résidents de la Cité internationale universitaire de Paris.

Articles similaires